AIR LEGEND 2019

Douglas Skyraider

Le succès d’un meeting aérien tient en une foule d’éléments complexes que les organisateurs se doivent de réunir au sein d’un puzzle immense : un plateau original et cohérent, un programme aérien bien huilé et dynamique, des animations et un accueil du public de haut vol. Quand l’ensemble de ces briques sont réunies, qui plus est au sein d’un lieu rempli d’histoire, on se rend vite compte que l’on participe à ce qui est en passe de devenir une des références sur le sol français.

Lieu d’histoire s’il en est un, l’aérodrome de Paris Villaroche est né dans les années 1930. De 39 à 40, il sera un aérodrome militaire et accueillera l’escadrille 2/13qui volait sur des bimoteurs «Potez 631». Pendant l’occupation, l’armée de l’air allemande, la Luftwaffe, prendra possession du terrain et y basera des Juker JU 88. Ce sera pour l’aérodrome le passage de pistes en herbe à des deux pistes bétonnées.

A la libération, ce sont les pilotes américains de l’US Air Force qui occuperont le terrain jusqu’en 1946. De 1947 à 1972, l’aérodrome de développera et deviendra un terrain d’essai pour de nombreux constructeurs aéronautique, tels que Breguet Aviation, Dassault, SNECMA, Morane-Saulnier, pour ne citer que quelques-uns des plus connus. Pendant cette période, un évènement supplémentaire se déroulera dans le ciel de l’aérodrome : le premier vol du VG70, second avion à réaction français. Après un bref passage sous autorité militaire, l’aérodrome redeviendra civil en 1983.

Le meeting aérien qui a eu lieu sur l’aérodrome en 2019 restera à n’en pas douter dans les mémoires, en raison tout particulièrement du plateau, riche et diversifié, mais également car l’équipe organisatrice du meeting a essayé de proposer un évènement qui parle au plus grand nombre. Du grand public au spotter, des animations dédiées ont permis à chacun de prendre beaucoup de plaisir à visiter ce grand show.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*