MAKS 2019 – Добро пожаловать, товарищ

Le Salon international aérospatial de Moscou, plus connu sous le nom de MAKS (Mejdunarodny Aviatsionno-Kosmitcheski Salon) se tient une fois tous les 2 ans sur l’aéroport de Joukovski, au sud de Moscou.
Retour sur une édition 2019 sous le signe du soleil, de la chaleur et d’une ambiance unique au monde !

Le salon se déroule sur six jours durant l’été. C‘est l’occasion d’admirer les fleurons de l’industrie aéronautique russe et d’approcher des machines mythiques. Car le MAKS c’est non seulement des présentations en vol impressionnantes mais aussi un statique avec pléthore de machines qui ont fait les beaux jours des forces aériennes russes.

Le tarmac fait plus de deux kilomètres de long et permet d’admirer les derniers chasseurs en service comme le Su-57 ou le MiG-35 mais aussi les bombardiers russes comme les Tu-22M Backfire ou le Tu-160 Blackjack. MAKS c’est aussi toute la vitrine de l’aviation civile avec le Sukhoi SSJ100 ou les hélicoptères Mil Mi-38. Mais au détour de vos pérégrinations, vous pourrez aussi découvrir le fameux Su-47 Berkut à aile en flèche inversé ou le Tu-144 , le Concordski…

Prévoyez au moins une journée rien que pour explorer le statique dans votre emploi du temps.

Mais MAKS c’est aussi des présentations en vol. La difficulté pour le photographe est que la quasi-totalité des présentations se fait à contre -jour. Pour profiter du spectacle et pour photographier dans de bonnes conditions, la solution est de réserver une place sur la plateforme « média ». Située à proximité de la piste, avec le soleil dans le dos, elle vous permettra de réaliser vos photos avec de bonnes conditions de lumière.

Le programme dynamique a permis d’admirer le tout nouveau Su-57, mais aussi les Su-30 Flanker-C de la marine russe et une patrouille de Su-35 des forces aériennes russes (VVS : Voïenno-vozdouchnye sily Rossiï). Les patrouilles aériennes russes sont aussi de la partie avec les Strji (Martinet) sur leur Mig-29, les Russian Knights sur Su-30, et les Russ (bien nommés ) sur L-39.

Plus improbable, une patrouille, First Flight, combinant un bimoteur Piper Pa-23 et 4 Yak-52 a égayé le ciel moscovite. Du coté des voilures tournantes, ce fut l’opportunité de voir en vol les derniers modèles des constructeurs russes avec notamment le Kamov Ka-62 ou le Mi-38 récemment entré en service dans les forces aériennes russes.

Du coté des avions civils, la présentation en vol du Sukhoi SSJ100 a fait la preuve de ses capacités de maniabilité. Le bombardier d’eau de Beriev, le Be-200, que l’on avait pu voir lors du Salon du Bourget était présent avec un largage d’eau aux couleurs de la Russie

Au final, MAKS est l’occasion d’aller à la rencontre d’une industrie aéronautique civile et militaire que l’on a que trop rarement l’occasion de rencontrer sous nos contrées.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*