LE TEMPS DES HELICES 2024

Du haut de son plateau, l’aérodrome de Cerny-La Ferté-Alais, situé dans la région de l’Essonne, au sud de Paris, se distingue par son charme traditionnel et son histoire riche en aviation. Cet aérodrome en herbe, typique, abrite le célèbre Musée Volant Salis, une collection impressionnante de 70 avions historiques appartenant à des associations comme l’AJBS, le Memorial Flight, Fortresse Toujours Volante et Casque de Cuir. L’héritage de Jean-Baptiste Salis, né en 1896 et inspiré par les pionniers de l’aviation tels que Louis Blériot, vit à travers ce musée et ses événements.

Cette année, la 51ème édition du Temps des Hélices a eu lieu les 18 et 19 mai, continuant une tradition qui remonte à 1970. Cet événement, plus qu’un simple spectacle aérien, combine des démonstrations de vol avec des animations au sol pour raconter l’histoire de l’aviation et inspirer les nouvelles générations.

L’atmosphère de la fête est unique, renforcée par la présence de musiques live comme celle des Satin Doll Sisters. Avant les démonstrations de l’après-midi, le public a la possibilité de se promener parmi les avions stationnés, offrant une chance unique d’observer de près une multitude d’avions historiques et civils. Le patrimoine aéronautique français est vibrant, avec des expositions d’artistes et un fort soutien des forces militaires françaises.

Le premier grand thème historique de l’événement a recréé les combats aériens de la Première Guerre mondiale avec des appareils emblématiques comme la reproduction du Caudron GIII et des répliques de SE5 et Fokker Dr1. Le ciel était animé par des formations de Stampe SV4 et Bücker Jungmann, offrant une reconstitution immersive des batailles aériennes.

Un des moments les plus marquants fut la commémoration du 80ème anniversaire du D-Day, avec une formation impressionnante menée par un Douglas C-47, accompagné de chasseurs comme le Republic P-47D Thunderbolt et deux Spitfires. Les démonstrations individuelles des avions de chasse ont ajouté une touche dramatique à l’événement, notamment avec des passes spectaculaires et des manœuvres audacieuses.

Le thème de la guerre du Pacifique a été mis en valeur par une reconstitution de l’attaque de Pearl Harbor. Onze North American T-6 Texans ont simulé l’assaut japonais, accompagnés d’effets pyrotechniques saisissants. La réplique du Mitsubishi A6M Zero, pilotée par un AT-6 modifié, a été « abattue » par un Curtiss P-40F Warhawk, offrant une séquence aérienne captivante.

L’Armée de l’Air française a marqué son 90ème anniversaire avec des démonstrations impressionnantes, notamment de la Patrouille de France et du Dassault Rafale C solo.

En plus des performances aériennes, l’événement a mis en lumière des projets de restauration, comme celui du de Havilland DH89a Dragon Rapide, maintenant peint aux couleurs de la Royal Navy. Le B-17G Flying Fortress « Pink Lady » a également été un point fort du statique, suscitant l’espoir d’un retour en vol prochainement.

Avec une organisation fluide et une ambiance passionnée, la « Fête Aérienne » de La Ferté-Alais est sans aucun doute un rendez-vous incontournable pour les amateurs d’aviation. En conclusion, la Fête Aérienne de La Ferté-Alais 2024 a su captiver et émerveiller les spectateurs avec une diversité de spectacles aériens, mêlant histoire et modernité, tout en honorant le riche patrimoine aéronautique de la France. Une véritable fête pour les yeux et l’esprit, qui continue d’inspirer et de faire rêver.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*